Retour sur l’Ag du SCP, la formation des cavistes en ligne de mire

Vignes en permaculture à Brouilly Beaujolais chez Robert Perroud

Le 20 mai dernier s’est tenue l’Assemblée générale du Syndicat des Cavistes Professionnels.

60705373_1702519666558808_6846320050421366784_n

A cette occasion, les cavistes professionnels et responsables des réseaux se sont donc retrouvés  au cœur du vignoble du Beaujolais dès le dimanche pour des retrouvailles et échanges riches et constructifs, et des dégustations.

De Juliénas à Brouilly, les cavistes ont pu rencontrer un vignoble authentique, à forte identité vigneronne, qui ont permis quelques grands moments de convivialité.

C’est cependant le lundi à Corcelles, dans son majestueux château ouvert à cette intention par Corinne Richard-Saïer, propriétaire du lieu et vice-présidente du SCP, que les cavistes professionnels  ont pu dresser un bilan des actions menées par le syndicat des cavistes lors de l’année écoulée et discuter des enjeux à venir.

Des bases réaffirmées : les cavistes unis forment une profession à promouvoir et développer

Convoquée en tout début de matinée, une première Assemblée générale extraordinaire a permis de nettoyer les statuts du SCP, qui dataient de 2011, et notamment de conforter l’indépendance du Syndicat des Cavistes Professionnels (SCP).

Il s’agissait essentiellement de dégager le SCP de toute confusion des genres liée à son rattachement originel à la fédération de l’épicerie, qui avait parrainé à la création du tout nouveau syndicat patronal.

Photo de la route du Chateau de Corcelles beaujolais

Depuis, les cavistes ont souhaité prendre leur destin en main et surtout cesser de servir des intérêts opposés aux leurs, notamment ceux des vendeurs d’alcool la nuit.

La force de l’équilibre entre indépendants et réseaux

Les cavistes professionnels ont profité de l’AGE pour réaffirmer le respect de la parité au sein de l’institution. Le conseil d’administration du SCP doit en effet comporter strictement autant de représentants des réseaux de cavistes que des autres cavistes, indépendants.

Photo de paysage de vignes à Juliénas en Beaujolais

Ce point, qui est au cœur de la philosophie générale du SCP, apporte aux cavistes indépendants une position solide et ce malgré une nette surreprésentation des adhérents liés aux réseaux de cavistes.

En effet, les centaines de cavistes indépendants membres du SCP, soit directement soit via la Fédération des Cavistes Indépendants (FCI) ou la Coordination des Cavistes Catalans, ne suffisent pas encore à équilibrer la représentation syndicale assurée par les chaines. Il faut dire qu’avec les adhésions récentes de Nysa et Bibovino, c’est la quasi totalité des réseaux de cavistes qui ont rejoint le SCP.

Et si le taux de syndicalisation des cavistes indépendants reste encore à renforcer, année après année, le Syndicat des Cavistes confirme une montée en puissance et la progression du nombre d’adhésions. Ce sont en effet près de 1400 points de vente qui ont adheré au syndicat en 2018.

Et les perspectives à venir sont très positives, surtout compte tenu du nombre de cavistes indépendants en France à convaincre de rejoindre la démarche de professionnalisation du circuit menée par le SCP. Rappelons que 78% des magasins Cavistes de France sont en effet gérés par des cavistes indépendants ce qui signifie que les chaines (intégrées ou franchisées), bien que très présentes à Paris, représentent moins d’un caviste sur 5 à l’échelon national.

Dessin du Canard enchainé Buvez les eaux à Juliénas

Donner des moyens à la nouvelle équipe

C’est donc sur des bases assainies, également par la décision d’augmenter les cotisations dès 2020, décision portée par le président Yves Legrand lors de l’AG qui a suivie, qu’une nouvelle équipe d’administrateurs est entrée en fonction.

Il était en effet temps, comme l’a souligné Y Legrand, de donner au SCP les moyens de mener ses missions correctement et de pouvoir financer son développement .

Un message fort bien entendu et compris par les cavistes présents, qui en ont même profité pour ajouter à la cotisation une quote part supplémentaire dédiée à la mission de communication sur les cavistes, et ce dès 2020.

C’est donc l’esprit serein que le président fondateur du SCP a présenté sa démission, à l’occasion du renouvellement de la moitié des administrateurs exigé par les statuts tous les deux ans.

Élu Président d’honneur du SCP, évidemment à l’unanimité et sous les applaudissements chaleureux de tous les cavistes présents, il restera donc proche de l’équipe en responsabilité et pourra même se permettre de faire bénéficier tous les cavistes de sa faconde iconoclaste, grâce au petit mot d’humeur qu’il glissera dorénavant dans la Lettre d’Informations des Cavistes. Voir sa première chronique dans l’article en PJ.

AG des cavistes Mai 2019 Président Yves legrand ovationné

Il faut dire que le rapport d’activité présenté pendant la matinée atteste du travail de fond mené par le SCP et de son efficacité. Un travail salué par les cavistes présents, dont certains bien que déjà très impliqués dans la dynamique syndicale, ne soupçonnaient pas l’ampleur.

La valorisation du métier de caviste implique en effet des actions de tous ordres.

Articulées autour de commissions thématiques permettant d’associer des cavistes au-delà du cercle des administrateurs, des avancées et des projets pour 2019 et 2020 sont présentés par ces professionnels, impliqués et ce malgré des agendas compliqués. Voir le compte rendu détaillé de l’AG dans les Actualités syndicales sur le site professionnel des cavistes.

Le caviste, à l’aise dans la société de l’information

Certaines des actions menées par les cavistes professionnels sont déjà bien visibles car liées aux communications relayées dans les réseaux sociaux, ou grâce à la diffusion grandissante de nos médias professionnels.

Salle du CA Chateau de Corcelles AG des cavistes 20 mai 2019

La progression du taux d’ouverture de la newsletter des cavistes (que vous avez sous les yeux) ou de la fréquentation des sites www.cavistesprofessionnels.fr (dans sa partie professionnelle mais également tout public) et de leur référencement dans les moteurs de recherche participent pleinement à l’installation, tranquille mais solide, d’une image de cavistes bien dans leur époque, armés pour faire face aux enjeux concurrentiels, et susceptibles d’apparaitre aux yeux des nouveaux consommateurs, à la recherche de sécurité, de transparence, de proximité et d’éthique, comme des référents indispensables à des modes de vie sains.

Car le caviste d’aujourd’hui n’est plus un « simple » commerçant de proximité, son expertise et ses compétences en matière de conseil et de sélection lui permettent de jouer pleinement son rôle de relais d’informations auprès des consommateurs, et ce sous de nombreuses formes et accentuée par les réseaux sociaux.

Grâce à l’étude consommateurs IPSOS réalisée fin 2018 (voir dans les pages Adhérents la présentation principale de l’étude), nos futures opérations de communications destinées aux consommateurs seront efficaces, et ambitieuses notamment grâce au nouveau mode de financement validé par l’AG.

Ce qui permettra d’aller au-delà des communications déjà très utiles réalisées dans les boutiques auprès des clientèles par les cavistes professionnels avec les Antisèches de mon Caviste.

Photo présentant une joggueuse

A noter qu’une 3ème édition réactualisée de ces Antisèches est prévue pour 2019, par la commission Communication. Ces publications sont en outre extrêmement bien reçues sur le plan institutionnel et de formidables clés d’entrée pour faire comprendre et reconnaître la dimension pédagogique des cavistes, y compris sur les sujets de modération et de responsabilité sociétale.

Les cavistes de France présents dans les instances nationales et prêts à de nouvelles alliances … y compris en dehors de nos frontières traditionnelles

Pour la fête des mères, tu cherches d parfum, une robe, un bouquet ..Va chez toncaviste, il a tout ça en bouteilles !

Car s’il est plus difficile pour le caviste dans sa boutique de saisir l’utilité et les conséquences réelles pour les cavistes de la participation active des représentants du SCP au sein des différentes instances chargées de gérer les règlementations concernant les cavistes, ces interventions sont cependant elles-aussi très constructives et utiles.

C’est en effet Patrick Jourdain, jusqu’ici vice-président du SCP, qui prend la présidence, s’inscrivant dans la continuité d’une démarche résolue et consensuelle entre les différentes composantes de la profession qui fait la force du SCP.

Voir portrait de Patrick Jourdain dans article ci-joint.

P Jourdain 2019 bis

L’annonce de la nomination officielle d’un représentant du SCP au sein de la gouvernance de la filière viticole, à savoir le Conseil spécialisé Vins et Autres boissons de FranceAgrimer, est un symbole qu’il est bien doux d’accrocher à la veste de la première partie de vie du SCP, comme un essai que la nouvelle équipe compte bien transformer.

Dans le même temps, de nouvelles alliances sont également en jeu :

Avec les cavistes italiens, demandeurs de synergies au niveau européen et qui trouvent au SCP un cadre officiel qui leur manque encore … même si de leur côté ils ont réussi, eux, à faire reconnaître légalement pour les oenotecaries professionnel (équivalent cavistes) un statut de formateur intellectuel.

Et avec les autres filières productives commercialisées dans nos boutiques. La bière apporte en effet un nouveau souffle à la profession, il nous faut souffler sur ses braises pour allumer le feu.

La formation professionnelle pour professionnaliser davantage les cavistes : un chantier de longue haleine

Mais pour rayonner à l’extérieur, il faut être sûr de soi et sécuriser ses arrières : c’est la recommandation unanime des différentes commissions thématiques et que le nouveau président souhaite prendre à bras le corps : il faut que les cavistes eux-mêmes soient à la hauteur des enjeux.

Il est temps en effet pour le SCP de dynamiser et réorienter les dispositifs de formation professionnelle qui permettront de répondre aux problématiques de recrutement, récurrentes, qui bloquent actuellement le développement du circuit.

Permaviticulture 60230678_10219413370908150_2814219617818378240_n

Un challenge nécessaire également pour accompagner les cavistes dans la transition nécessaire qui les attend : monter en compétences, répondre aux nouveaux enjeux en matière de recrutement et de dynamisation des clientèles, élargir l’activité des cavistes aux missions d’animations et de communications qui vont mettre en avant leur expertise.

Elle est décidément bien finie l’époque du caviste qui se cache derrière sa vitrine et la relève reste à former !

Le nouveau CA est prévenu et bien déterminé (voir composition ci-dessous)  : “nous allons remonter les manches et passer la 5ème !”

Voir le discours du nouveau président en Actualité sur le site professionnel des cavistes.

Pour rejoindre le SCP, vous pouvez adhérer :

Le nouveau CA du SCP

Conformément aux statuts du SCP, le nombre de représentants des deux familles de cavistes (réseaux organisés de plus de 10 magasins d’une part, autres cavistes d’autre part) au conseil d’administration est égal.

Voir le compte rendu détaillé de l’AG 2019 dans les pages Adhérents du site ainsi que les précédents procès verbaux validés, les ordres du jour des CA et des Commissions, etc.

De g à d : O Reynal, J Guilluy, S Fortel, M Falck, C Richard-Saïer, P Jourdain, Y Legrand, H Gomas, E Morgan, le 20 mai 2019 (AG 2019)

Président : Patrick Jourdain
Jusqu’ici Vice-président du SCP ; il a également été co-président de la Fédération Nationale des Cavistes Indépendants.
Caviste indépendant : Caves Max Jourdain (Cusset – 03) et Cave des Vins Girard (Thiers – 63)

Vice-présidents :
Corinne Richard-Saïer : dirigeante du réseau de cavistes Intercaves (79 magasins en France), elle conserve cette vice-présidence au nom des Réseaux de cavistes organisés.

Hervé Gomas : nouvel élu
Caviste indépendant : Les Caves d’Ô dans l’Essonne (Milly la Forêt / Bievres / Le Coudray Montceaux).

Secrétaire général : Eudes Morgan
Directeur-Général du réseau de cavistes Nicolas (500 magasins en France), il était déjà Secrétaire Général du SCP.

Trésorier : Olivier Reynal
Caviste indépendant : Les Caves du Roussillon (3 magasins à Perpignan, Port Vendres et Amelie les Bains), il reste donc Trésorier du SCP.

Les administrateurs :

 

Michel Falck : Nouvel élu au nom de la Fédération des Cavistes Indépendants (FCI), Caviste indépendant Au Millésime (2 magasins à Strasbourg et Vendenheim – 67) 

Dominique Fenouil : dirigeant-fondateur du Repaire de Bacchus (41 magasins en propre à Paris et petite couronne), dont le siège au CA est renouvelé pour quatre ans.

Steve Fortel : Nouvel élu en tant que Caviste indépendant Vincoeur Catalan (Elne – 66). Membre de la FCI, il fut également le président très énergique de la Coordination des Cavistes Catalans (qui réunit 25 cavistes du Roussillon).

Jérôme Guilluy : Directeur de La Vignery (22 magasins cavistes en propre ou en franchise dans toute la France), son siège au CA est renouvelé pour quatre ans.

Loic Toulemonde : Directeur du réseau Comptoir des Vignes (50 magasins cavistes en France appartenant aux adhérents du groupe C10).