Concours du Meilleur Caviste de France 2018 : les demi finalistes

Les 40 demi-finalistes candidats au titre du Meilleur Caviste de France 2018 sont connus.

Voir liste sur le site.

Ils ont été sélectionnés à l’issue de l’épreuve qui s’est déroulée en ligne le lundi 12 mars dernier.

CAV-256

3 femmes et 37 hommes, ce qui révèle qu’il reste encore de sérieuses évolutions à venir, surtout si l’on en croit le taux très élevé de femmes qui intègrent les cursus formant au métier de caviste dans les différents centres de formation professionnelle.

Ces prétendants au titre très convoité de Meilleur Caviste de France 2018 vont maintenant se préparer à l’étape suivante, qui se déroulera le 10 septembre 2018 au Château-Belgrave, Grand Cru classé 1855, à Saint-Laurent-du-Médoc.

Lors de ce prochain évènement, ils pourront ainsi confirmer leurs connaissances et leur culture des univers de produits, des savoirs qui leur confèrent cette dimension d’expert.e si valorisante pour la profession, et aussi valider leur pragmatisme de commerçant.

CAV-104

La liste des demi-finalistes confirme l’importance du concours dans les trajectoires professionnelles des candidats puisque quinze d’entre eux figuraient déjà dans le palmarès des demi-finalistes de 2016 dont cinq des sept derniers finalistes (le Meilleur Caviste de France 2016, Philippe Schlick n’étant pas autorisé à se représenter et rejoignant ses pairs gagnants des précédents concours, en tant que juré de la grande finale parisienne prévue le 15 octobre 2018).

Retour sur les préselections

Chateau de Belgrave Pessac Leognan

Les cavistes ont été interrogés le lundi 12 mars tant sur leur expertise en matière de vins, spiritueux et autres alcools de qualités, que sur la bonne tenue d’un commerce spécialisé. Ils ont aussi été jugés sur la pertinence de leurs conseils.

Caviste2018

La sélection a tenu compte de la localisation régionale des points de vente des cavistes candidats. Le palmarès rassemble en effet les deux meilleurs candidats de chacune des douze régions de la France métropolitaine + DOM-TOM (sous réserve qu’au moins dix candidats de la région aient participé à l’épreuve de présélection, les candidats des régions comptant moins de dix concourants n’ayant été jugés que sur leur seule note).

Les autres demi-finalistes sont les autres candidats ayant obtenus les meilleures notes à l’épreuve de présélection toutes régions confondues.

Vous pouvez prendre connaissance du questionnaire de l’épreuve et de ses réponses sur le site dédié au concours (www.meilleurcavistedefrance.fr).

Ces épreuves ont révélé à nouveau la grande diversité des niveaux entre cavistes.

Au moins ceux qui se sont présentés ont le mérite de se confronter à une réalité qui peut faire mal et bravo à eux et elles pour leur esprit sportif.

Des constats sont à faire cependant pour la profession quant à la nécessité  d’admettre que l’image du caviste se doit d’un minimum de connaissances et de savoir-faire qui permettent de faire rayonner et de valoriser la profession.

Parmi les fragilité soulevées à l’occasion de cette interrogation, force est de constater que près d’un tiers des Cavistes ne savent pas que, pour organiser une dégustation gratuite de champagne dans leur boutique, ils n’ont besoin que de la Licence à emporter.

C’est ennuyeux”, regrette Patrick Jourdain, vice-président du SCP et co-organisateur du Concours, qui dirigera prochainement une formation professionnelle dédiée à la règlementation Métier. Cette formation sera proposée dans le cadre du Centre de formation de la branche, à destination aussi bien des nouveaux cavistes que des cavistes en activité, dont beaucoup admettent avoir besoin d’être rafraichis sur ces sujets réglementaires (voir aussi la rubrique Informations juridiques, réglementaires et Sociales dans les Accès réservés aux adhérents SCP sur le site professionnel www.cavistesprofessionnels.fr/pro/)

PJourdain Triporteur

Dans les questions ouvertes , ce qui a été d’abord vérifié c’est le savoir-faire du caviste en tant que commerçant. “Les cavistes ne sont pas des sommeliers, rappelle Patrick Jourdain, mais des commerçants spécialisés, qui doivent donc ouvrir le champ des propositions à leurs clientèles afin de susciter des ventes additionnelles”. Il ne s’agit pas simplement de savoir sélectionner et conseiller, mais de baser son modèle économique sur cette compétence donc de construire de la Valeur ajoutée sur ces savoir-faire. « Donc ce qui a été récompensé lors des questions ouvertes c’est d’abord le fait de proposer au moins deux accords possibles”.

1801-323477 thienot affiche meilleur caviste cor2

Les prochains rendez-vous de 2018

  • Demi-finale : le lundi 10 septembre 2018 (accueil la veille), au Château de Belgrave (33).
  • La grande finale :  le lundi 15 octobre 2018, à Paris, en présence de leurs comités de soutien et des cavistes qui souhaitent assister aux épreuves.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *