Edito : braves jeunes !

En cette journée de commémoration cocardière, et vu la période, cet édito aurait aussi pu s’appeler : du pain et des jeux ! Mais non, soyons vraiment positifs.

Bon, c’est dommage, cela nous aurait fait du bien de gagner l’euro ! Non pas que le trophée soit une baguette magique qui guérisse le pays de ses problèmes de chômage et de fracture sociale. Ce ne reste qu’un jeu de ballon. Mais reconnaissons son efficacité en tant qu’outil de cohésion sociale, une dynamique populaire bienvenue tant la dépression générale qui touche notre pays devenait grave.

ledauphine euros 2016 3dupk3pdCertes, c’est à grands coups de medias payés par des partenaires globalement indigestes voire carrément scandaleux, mais le résultat est là : ce type de compétition réussit à capter l’attention de tout un chacun pendant quelques semaines et donne l’illusion que tout le monde va, pour une fois, dans la même direction. Enfin un sujet non polémique, vous vous rendez compte ? même de la météo on ne pouvait plus parler sans cafarder !

Alors si en plus on se sent tous soutien d’une équipe qui se conduit bien, et qu’en plus elle remporte une victoire historique face à l’Allemagne … Et bien il me semble que le principal a été fait. Et ON a pu faire la fête tous ensemble et voir le sourire sur les visages de chacun …

On a de quoi être fiers .. ça fait du bien !


Car finalement, ce que met en scène l’Euro, ce sont des belles valeurs intemporelles : résistance, endurance, collectif, courage, compétences, humilité, … et succès. Certes, on est loin de la chevalerie mais bon, … nous aussi !?

Reconnaissons que ceux qui nous ont agréablement surpris, tout millionnaires en short qu’ils soient, sont des gamins. Ils ont été dès le plus jeune âge enfermés dans cette identité de sportifs, mais ils font cependant bien parti de leurs générations.

Des jeunes dans toutes les équipes, que nous, adultes, patron(ne)s, brandissant des drapeaux tricolores dans les tribunes ou devant leur écran, critiquons le reste du temps, déplorant leur nonchalance, leurs écrans, leur communication sms, etc.

Et pourtant, ces générations-là revendiquent leurs droits de ne pas être obligés de subir une organisation sociale tendue, mortifère, destructrice, créée par les générations précédentes en pleine crise de confiance, qu’ils n’ont pas choisi et qu’ils refusent. Bref, non seulement ils existent en tant que tel et

Ils nous ont fait prendre du plaisir et donné de l’énergie, ces “braves jeunes”. Alors, plutôt que se gargariser derrière des attributs nationalistes, saluons le coup de peps de ces très jeunes adultes et de ceux qui les suivent : l’avenir leur appartient ! Et du leur dépend le nôtre.

Les 23-24-25 septembre prochain, ce sera aussi la Fête de la gastronomie

banniere newsletter fetegastronomie

Pour sa 6ème édition, la secrétaire d’Etat Martine PINVILLE a souhaité célébrer « les cuisines populaires », “ces cuisines de tous les jours, des repas de famille à la maison, des moments entre amis au restaurant… Les cuisines populaires sont à l’image de la Fête de la Gastronomie : ambitieuses, symboles de partage, de transmission et de vivre-ensemble. Et comme le dit si bien notre parrain Éric Roux : « La cuisine est un fait social total »…

Cavistes, ne laissez pas passer cette occasion d’exister hors et vos boutiques et dans les nouveaux repères de consommation alimentaire et saisissez vous des évènements organisés par vos confrères(soeurs) commerçant(e)s ou par les institutions locales : des propositions sont faites aux cavistes pour participer à des opérations communes à Paris (11ème et 14ème), à Orléans, à Lyon, etc. Vous pouvez découvrir les évènements qui s’organisent près de chez vous, ou nous contacter pour vous mettre en relation, et même annoncer votre propre évènement sur le site http://www.economie.gouv.fr/fete-gastronomie/recherche

Une “jurisprudence” caviste ?

L’actualité générale et l’actualité des cavistes ne font qu’un. Car l’Euro a clairement révélé l’importance ethnologique du sujet Consommation d’alcool. Si l’issue de l’Euro nous fait un peu dépasser les blocages qui l’ont précédé, rappelons-nous qu’au début, tout allait de mal en pis, entre manifestations dégénerant quasi systêmatiquement et même des affrontements barbares et clairement délibérés entre hooligans anglais et russes. Et les cavistes des zones concernées de subir les dommages collatéraux à coup de fermetures obligatoires les jours à risques. Nous sommes intervenus et avons réussi à faire accepter l’idée d’une “exception culturelle” pour les cavistes. Voir notre 1er article sur ce point

ventesdalcoolaemporterCe qui repose aussi la problématique évoquée cette fois dans l’Avis du caviste par Michel Falck, caviste en Alsace, qui déplore la trop grande accessibilité à la vente de vins des commerces non spécialisés. En effet, soit on reglemente l’accessibilité à l’alcool et, pourquoi pas, on la réserve à des professionnels formés et disposant de licences reglementées (ce qui n’est pas le cas à l’heure actuelle), soit on libéralise tout et ensuite ridicule et inutile d’en déplorer les excès.

les antiseches de mon cavisteEduquer à la consommation moderée, c’est ce qu’assuraient les familles dans une société traditionnelle comme l’était la France du siècle dernier. C’est aujourd’hui aux professionnels de former les nouvelles générations, et les cavistes sont équipés pour cela : les Antisèches de mon caviste, le nouveau guide ludique et pédagogique à destination de la clientèle est disponible chez les cavistes professionnels. Nous vous en présentons les nouveautés.

Et pour les enfants de vos clients, des exemplaires des hors séries de Le Quotidien et Le Petit quotidien sont toujours à la disposition des cavistes professionnels, nous contacter

Ce nouvel outil devrait en outre vous aider à fidéliser les clientèles.

opbordeauxcavistes2016 vis1L’opération montée en collaboration avec le Comité interprofessionnel des vins de Bordeaux devrait justement vous aider à recruter de nouvelles clientèles. Nous vous la présentons en avant-première, les cavistes professionnels sont invités à y contribuer et devraient en tirer de réels bénéfices.

C’est aussi l’occasion, et les demi finalistes du concours du meilleur caviste qui ont participé au week end de redécouverte du vignoble peuvent en attester, de REDECOUVRIR ce vignoble à travers ses nouvelles générations et des vigneron(ne)s résolument modernes et engagés dans des pratiques non seulement respectueuses de l’environnement mais qui permettent aussi l’expression des terroirs.

La transition est toute faite pour présenter Fronza, l’artiste qui réalise les trophées du Concours du meilleur caviste de France 2016. Ils seront dévoilés à la rentrée et l’artiste nous présente sa vision.

logo uns centrOn terminera par l’énergie des coopératives réunies au sein de l’UNSCV, qui plus que jamais soutiennent les cavistes via le club Vino Semper. Leurs offres sont là et leur volonté de travailler avec tous les cavistes aussi…

Pour résumer, au sommaire de cette Lettre estivale d’informations des Cavistes

Une nouvelle ère s’annonce

logo fci rouge blanc 1La Fédération des Cavistes Indépendants (FCI) vient de renouveler son Conseil d’administration. C’est Jean Guizard, caviste à Montpellier, qui en est le nouveau président. Affirmer le rôle du caviste en tant que commerce de proximité tout en valorisant les circuits court, ce sont les idées résolument actuelles du nouveau président, qui compte appuyer son action sur le raisonnement suivant : 1 + 1 = 3. Son objectif est en effet, et ce à 3 ans, de tripler le nombre de cavistes adhérents (200 points de vente actuellement) et le chiffre d’affaires de la centrale d’achat VinCi. Quitte à 5 ans à construire un vrai projet coopératif du type commerce associé, afin de faire rayonner collectivement les cavistes tout en préservant leur indépendance.

ca fci montpellier juin 2016Il sera aidé dans sa tâche par un bureau actif composé de Matthieu Pibarot, Michel Falck et Olivier Reynal, respectivement Vice-Président et chargé de la communication, Délégué Général chargé des services et des partenariats et Délégué Général chargé des adhérents, de la convivialité et représentant au SCP. Claude Mendler est toujours secrétaire général et c’est Lionel Jan qui devient trésorier de la fédération. Les administrateurs assurent la continuité avec l’équipe précédente, Gérard Antoine devenant président d’honneur de la FCI, Patrick Jourdain, par ailleurs vice-président du SCP, Thierry Boguet, Gérant de VIN-CI, Jean-Luc Malkowiak, Valérie Boilleault, et Régis Bourgine intervenant en soutien à la nouvelle équipe. Cette nouvelle énergie devrait consolider la représentation des indépendants au sein du SCP.

Pour tous renseignements, www.cavistes.org

Bonne lecture des actualités Cavistes.

Vos remarques et commentaires sont les bienvenus : scp@cavistesprofessionnels.fr

Pour adhérer au SCP : formulaire d’adhésion 2016