POUR CASSER LES CODES :

Cognac à l’apéritif, Whisky en digestif

 

 

personnage_caviste

Par le Meilleur Caviste de France 2018

 

L’inverse est plus conventionnel. Dans les deux cas, tout est question de “qualité” du spiritueux.

Osez un jeune Cognac plein de fougue sur glace en apéritif. Ou en cocktail, allongé d’un soda Ginger Ale.

Et sirotez votre XO en fin de repas. À moins que vous y laissiez une place pour un Whisky Single Malt âgé sec et intense.

Dans les deux cas, si la dégustation est prévue en digestif, la glace y est interdite.

Le mot “digestif” devrait être aussi interdit quand on sait qu’il existe des jolis noms comme Eau-de-Vie ou Spiritueux !

photo_verre